La construction des centrales nucléaires

Les centrales nucléaires se composent de deux éléments principaux : l’îlot nucléaire comprenant le réacteur qui génère de la vapeur et l’îlot conventionnel qui utilise cette vapeur pour produire de l’électricité au moyen de turbines et de générateurs. L’ensemblier est chargé de la maîtrise d’œuvre de la centrale.

L’îlot nucléaire

Il englobe le réacteur nucléaire et les installations relatives au combustible, ainsi que les équipements nécessaires au fonctionnement et à la sécurité de cet ensemble.

Parmi les constructeurs (répartis en parts du marché mondial) :

  • Areva 20 à 30%;
  • Westinghouse 20 à 30%;
  • Atomenergoprom 10 à 20%;
  • General Electric 10 à 20%.

L’îlot conventionnel (ou « îlot turbine »)

Il comprend la turbine à vapeur, l’alternateur, le condenseur, les séparateurs-surchauffeurs et les équipements auxiliaires qui assurent la transformation de la vapeur produite par le réacteur nucléaire en électricité.

Parmi les acteurs :

  • Siemens, Alstom, Ansaldo en Europe ;
  • General Electric aux États-Unis ;
  • Mitsubishi, Toshiba, Hitachi au Japon ;
  • Hyundai en Corée du sud.

Tous ces constructeurs proposent des matériels de taille et de performances variées et ils ont de nombreux accords entre eux de coopération ou d’association pour rationnaliser les offres qu’ils présentent aux électriciens investisseurs.

Quelles sont les utilités essentielles d’un télémètre laser ?
Quel fournisseur choisir pour l’achat de son outillage ?