Comment choisir sa hotte à flux laminaire ?

hotte à flux laminaire

Une hotte à flux laminaire n’est pas à choisir au hasard. Il s’agit d’un investissement important dans un laboratoire, pour un chimiste, etc. Mais exactement, c’est quoi une hotte à flux laminaire ? Quels sont les différents types disponibles sur le marché ? Est-ce qu’il y a des normes à respecter pour chaque produit ?…

Hotte à flux laminaire : c’est quoi ?

Une hotte à flux laminaire est un appareil conçu pour protéger une surface de travail des bactéries ou autres substances qui pourront infecter les échantillons biologiques. Mais, comment ça marche ? L’appareil aspire d’abord l’air ambiant qui se trouve dans la pièce. L’air passera ensuite à travers un filtre HEPA ou filtre THE. Ce dernier est un filtre à air à haute efficacité. L’air sera ensuite évacué vers la surface de travail en suivant un flux unidirectionnel.

La pression d’évacuation de l’air est généralement constante afin d’éviter que les contaminants entrent sur la surface de travail. Aussi, la plupart des hottes à flux laminaire sont fermées sur les côtés. C’est ce qui les différencie du plafond soufflant.

Les différents types de hottes à flux laminaire

On distingue deux types de hottes à flux laminaire. Primo, on trouve le flux laminaire vertical. L’air sera aspiré vers le haut de la hotte pour être filtré. Le résultat sera par la suite évacué verticalement vers la surface de travail. 70 % de l’air recyclé par le filtre HEPA est redirigé vers la surface de travail. 30 % de l’air passe dans un second filtre avant d’être évacué vers le plan de travail. Il est quand même à noter que des turbulences peuvent apparaitre au niveau de la surface de travail.

Secundo, on retrouve la hotte à flux laminaire horizontal. Pour cette forme de hotte, l’air est également aspiré vers le haut de l’appareil pour être filtré. L’air recyclé est par la suite redirigé horizontalement vers le plan de travail. L’air sera tout de suite évacué dans la pièce. L’avantage des hottes à flux laminaire horizontales est le fait d’être efficace contre les contaminations provenant de l’extérieur.

Aujourd’hui, la plupart des hottes à flux laminaire sont équipées de lampe UV. Cette lampe est utile pour la stérilisation de la surface de travail lorsque l’appareil n’est pas utilisé. Néanmoins, veillez à ce que la lampe UV soit éteinte au moment de l’utilisation de votre hotte. En effet, le contact avec l’UV peut causer un cancer de la peau ou d’autres maladies graves.

Qu’est-ce qu’une hotte chimique à flux laminaire ? Le principe de fonctionnement de ce type de ce type de haute est différent. En fait, une hotte chimique vise plutôt à protéger l’opérateur que de stériliser les échantillons. De même que pour les hottes à flux laminaire, une hotte chimique absorbe de l’air dans la pièce et fait ressortir des émanations toxiques.

Les normes à respecter

Lorsque vous achetez une hotte à flux laminaire, vous devez faire attention aux normes à respecter. En effet, plusieurs tests doivent être réalisés avant la mise sur le marché d’un produit. Premièrement, veillez à ce que votre hotte soit certifiée ASHRAE 110-1995. Cette norme consiste à vérifier le confinement des hottes ainsi que les caractéristiques d’échappement des gaz. Aussi, la norme inclut un test de la vitesse frontale.

Ensuite, priorisez les matériels certifiés NSF 49. Cette norme indique que votre appareil a subi des tests sur la vitesse du flux d’écoulement, sur le débit, sur la lumière UV ainsi qu’un test d’efficacité du filtre HEPA.

Bref, accordez de l’importance à ces normes, car l’efficacité de votre hotte à flux laminaire ou même votre plafond soufflant en dépendra.

Comment choisir donc ?

Telle est la question qui se pose. Voici quelques méthodes simples qui pourront vous aider à choisir votre hotte à flux laminaire. En premier lieu, choisissez le type de hotte qui convient à votre utilisation. Vous pouvez facilement choisir après avoir pris connaissance des explications déjà abordées. Demandez des conseils à des chimistes si vous voulez en savoir davantage sur les caractéristiques techniques. Puis, optez pour une marque qui a de la notoriété dans ce secteur. Parcourez les avis des clients sur le fabricant pour savoir son intégrité et la qualité de ses produits.

Ensuite, vérifiez les certifications disponibles sur l’appareil. Comme déjà expliqué, il est recommandé d’opter pour les appareils certifiés ASHRAE 110-1995 et NSF 49. Il existe d’autres normes, mais ce sont les deux plus importantes. D’ailleurs, vous pouvez faire appel aux services d’un organisme de certification pour vérifier la qualité de l’appareil.

En ce qui concerne le prix, vous devez savoir qu’une hotte à flux laminaire coûte cher. Le prix varie de marque en marque. Toutefois, vous n’aurez pas de difficulté à trouver un produit qui convient à votre budget.

Maintenant, si on vous pose la question suivante : comment choisir une hotte à flux laminaire ? Vous connaissez les réponses.

Constructions modulaires : faire appel à un spécialiste en France
Dévidoir de scotch industriel : Quels sont les avantages ?